33e édition • 26 novembre - 2 décembre 2023

Programme 2023 – Leçon de cinéma

Quinzième - Leçon de cinéma - Alice Diop

Traces de Vies propose cet espace de rencontre unique, d’une journée. Seule cette durée permet aux cinéastes de déployer leur parcours singulier, leurs références et leurs choix filmiques, leurs questions actuelles.

Découvrir ou approfondir, ce temps s’adresse à tous : étudiants, cinéphiles ou professionnels. L’invitée de cette année est Alice Diop, réalisatrice de documentaires et d’une fiction ayant obtenu le César du meilleur premier film en 2023.
François Ekchajzer, critique de cinéma à Télérama, conduira cette journée d’entretiens.

LUNDI 27 NOVEMBRE – 9h30 À 12h30 ET 14h À 17h – BORIS VIAN

« Rien ne prédestinait Alice Diop à devenir cinéaste. Longtemps, elle se refusa d’ailleurs à prononcer ce terme quand on la questionnait sur son métier. Trop présomptueux, au regard de la modestie de son ancrage familial qui la frappait d’un sentiment tenace d’illégitimité.
Vingt ans après ses premiers pas dans le documentaire, les prix, les honneurs, l’accueil public et critique de ses films, jusqu’au choix de Saint-Omer (2022), doublement primé à la Mostra de Venise, pour représenter la France dans la course aux Oscars, ont fait d’elle l’une des personnalités majeures du cinéma français.
Si elle assume cette mise en lumière, elle n’oublie pas ses origines et demeure fidèle aux laissés-pour-compte de l’histoire de France, auxquels son œuvre rend justice depuis bientôt vingt ans.
Née d’un père ouvrier dans l’industrie automobile et d’une mère femme de ménage, tous deux venus du Sénégal, elle a grandi dans la cité des 3000, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), et y est revenue pour y tourner La Tour du monde (2005), puis brosser dans La Mort de Danton (2011) le portrait du comédien Steve Tientcheu, qui en est également issu.
Filmée à l’hôpital Avicenne de Bobigny (93), La Permanence (2016) s’attache aux corps et aux âmes d’étrangers éprouvés par l’exil. César du meilleur court métrage en 2017, Vers la tendresse questionne le rapport à l’amour, tel qu’il se vit en banlieue parisienne.
Quant à Nous (2020), inspiré des Passagers du Roissy-Express de François Maspero (Le Seuil, 1990), il propose une traversée de l’Île-de-France du nord au sud, suivant la ligne B du RER. Au cours de cette Leçon de cinéma, Alice Diop évoquera son histoire et son rapport au cinéma, ses engouements de cinéphile, sa formation de documentariste, chacune de ses œuvres et sa récente découverte de la fiction. Elle sera introduite par la projection de Nous et prolongée par celle de Saint-Omer ».

François Ekchajzer

LUNDI 27 NOV – 9 H 30 – BORIS VIAN

Au lendemain des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, 4 millions de personnes manifestent à travers la France. « Nous sommes un peuple », titrait Libération. Qui est ce « nous » ? , s’interroge alors Alice Diop.
Dans ce film, elle explore, en remontant la ligne du RER B, des territoires chargés d’histoire et sur lesquels vivent des gens aussi différents que proches : de la Basilique de Saint-Denis à Drancy, des électeurs du RN aux habitants des grands ensembles… Alice Diop part à la rencontre de ceux que tout semble opposer, et dresse le portrait d’un peuple.

2020 – France – 115’ – HC – Athénaïse

LUNDI 27 NOV – 20 H 30 – GEORGES CONCHON
Rama, jeune romancière, assiste au procès de Laurence Coly à la cour d’assises de Saint-Omer. Cette dernière est accusée d’avoir tué sa fille de quinze mois en l’abandonnant à la marée montante sur une plage du nord de la France.
Mais au cours du procès, la parole de l’accusée, l’écoute des témoignages font vaciller les certitudes de Rama et interrogent notre jugement.

2022 – France – 122’ – HC – SRAB Films

La mort de Danton sera programmée hors leçon de cinéma dans la séance CORAH.
JEUDI 30 NOV – 14H30 – BORIS VIAN

Steve a vingt-cinq ans, chaque jour il prend le RER d’Aulnay-sous-Bois pour se rendre au prestigieux Cours Simon à Paris y apprendre le métier d’acteur. Ce voyage initiatique lui pose beaucoup de questions : comment avouer son désir de jouer à ses copains
de la Cité des 3000?
Comment parler aux filles parisiennes du cours « sans leur faire peur »? Et surtout, comment accepter que son professeur de théâtre ne veuille lui donner que des rôles de personnes noires ?
Un dialogue s’engage avec la cinéaste qui l’aide à tenir la rampe.

2011 – France – fo vidéo – 64’ – HC – Mille et Une Films/TVM Est Parisien