Le cinéma est né sous le signe du documentaire. Le premier film en 1895 : La Sortie de l’Usine Lumière à Lyon est un court métrage du documentaire. Le documentaire est inscrit dans l’histoire du cinéma et a suivi son évolution, voire a ouvert des voies nouvelles, avec le cinéma direct, par exemple.

Nous sommes des passeurs en même temps que des acteurs de l’action culturelle, au plus près des jeunes publics. Nous mettons parmi nos priorités celles de sensibiliser les jeunes à la citoyenneté et à la défense de la laïcité. Dans cette perspective, des programmations issues de la compétition ou de la thématique sont élaborées spécifiquement pour les élèves du primaire et du secondaire, accompagnées de fiches pédagogiques. Les élèves des lycées et de l’enseignement supérieur assistent à des séances du festival en lien avec les contenus de programme (histoire économie, littérature, arts-plastiques).

Nous insistons sur le travail de coéducation que nous menons en collaboration étroite avec les enseignants, du primaire au supérieur : Traces de Vies se veut un regard sur le monde, offert à tous.

Les actions d’éducation à l’image se réalisent auprès d’un public scolaire très divers.

Le festival effectue une offre diversifiée et adaptée à chaque cursus scolaire.

Des séances scolaires adaptées au cycle primaire, secondaire et à l’enseignement supérieur sont proposées par la manifestation.

Pour les élèves de primaire :

Traces de Vies propose une programmation jeune public, projetée le mercredi 4 décembre après-midi à Clermont-Ferrand pour les enfants et leurs familles, et aux écoles primaires de Vic-le-Comte et de Clermont-Ferrand pendant la semaine du festival.

Le programme jeune public est composé de films documentaires courts, de films d’animation et parfois d’une fiction. Ce mélange des genres cinématographiques est volontaire. Il permet une séance variée, mais surtout de développer une éducation aux images sur le documentaire, en travaillant sur les distinctions propres à ces films. C’est donc une initiation au cinéma documentaire à destination des enfants qui peut se développer à partir de ces programmations.

L’équipe du festival s’engage à fournir aux enseignants une analyse filmique pédagogique sur l’un des documentaires de la programmation en guise d’aide à la préparation.

Pour l’édition 2019, la programmation scolaire s’intitule Par ici les artistes !

Peinture, sculpture, photographie, danse, chant… L’Art est partout, sous différentes formes. Le monde est un musée, une scène, une palette de couleurs et d’émotions.

Un programme de films documentaires et d’animation pour donner à voir des expressions artistiques : un film hommage à Jackson Pollock avec les aventures de Jack, le mangeur de tableaux, dans Dripped de Léo VERRIER, ou les déambulations d’un appareil photo cassé proposées dans Last Shot d’Aemilia WIDODO. En tout, une séance d’une heure environ, suivie d’une discussion avec les élèves.

Des films pour rêver de devenir à son tour un artiste.

Une animation sur le thème de la photographie sera proposée après la séance du mercredi.

Pour les élèves de collèges (3 propositions) :

1 • Venue à la séance scolaire à Clermont-Ferrand le mardi 3 décembre de 9h30 à midi ou à Vic-le-Comte le vendredi 6 décembre de 9h30 à midi. Pour les séances scolaires de collège et de lycée, la Commission d’éducation à l’image de Traces de Vie réalise un dossier pédagogique sur l’un des films programmés lors des séances scolaires.

2 Le projet Le film documentaire, un regard sur le réel se déroule en trois étapes. Avant le festival, l’intervention en octobre d’un réalisateur dans chaque classe inscrite pour une préparation à travers un atelier d’analyse filmique. Puis, la participation des élèves à la journée du mardi 3 décembre avec, de 9h30 à midi, une séance de projection de films documentaires spécialement choisis dans la programmation du festival, et l’après-midi jusqu’à 17h, un atelier et une rencontre avec le réalisateur d’un film en compétition 2019.
Cette année, la thématique du festival est consacrée à la photographie. Par conséquent, l’atelier proposé aux collégiens consistera en un parcours de prises de vues photographiques. Les photos seront ensuite montées pour former un film documentaire. Les collégiens seront guidés dans cette activité par un réalisateur invité.

3Une journée culturelle exceptionnelle à Clermont-Ferrand le mardi 3 décembre. Le matin de 9h30 à midi, les collégiens assistent à la séance documentaire. L’après-midi, ils visitent avec un guide le musée Fonfreyde dédié à la photographie, en lien avec la thématique.

Nous vous rappelons que le tarif scolaire est à 4 € par élève, gratuité pour les accompagnateurs, limitée à 2 par classe (sauf Leçon de cinéma, 10€ pour tous). Vous trouverez en attaché une fiche de préinscription pour préciser vos demandes et souhaits à retourner avant le 14 septembre 2019 (soit par courrier à l’adresse du festival, soit par courriel). N’hésitez pas à nous faire part de vos souhaits de participation et de vos questions dès le mois de mai.

Pour les élèves de lycées (3 pROPOSITIONS) :

1 • Venue aux séances du festival selon la programmation et les souhaits des enseignants.

2Le projet Le film documentaire, un regard sur le réel se déroule en trois étapes. Avant le festival, l’intervention en octobre d’un réalisateur dans chaque classe inscrite pour une préparation à travers un atelier d’analyse filmique. Puis, la participation des élèves à la journée du mardi 3 décembre avec, le matin, une séance de projection de films documentaires spécialement choisis dans la programmation du festival, et l’après-midi, une rencontre avec le réalisateur d’un film en compétition 2019 et autres propositions.

3 • Pour les élèves de Terminale ou en section cinéma, la venue à la Leçon de Cinéma qui se déroulera le jeudi 5 décembre de 9h30 à 17h (inscription à partir de septembre). Cet événement est un rendez-vous avec un grand du genre documentaire (cinéaste ou technicien) qui affirme, dans tout le cheminement de sa carrière, une véritable écriture cinématographique. Une telle offre, ouverte à tous, est un axe fort de la logique d’un festival qui ne veut pas seulement diffuser, mais aussi former, offrir à son public des rencontres fortes et exceptionnelles.

La Leçon de Cinéma

La Leçon de Cinéma est accessible aux publics scolaires. Un film projeté dans la première partie de la journée permet aux jeunes scolaires ou étudiants de découvrir les œuvres évoquées par la suite, et de nombreux extraits analysés en direct proposent un accès ouvert aux propos sur la fabrication du cinéma de l’invité.

Les enseignants peuvent être accompagnés dans leur préparation par Traces de Vies ou dans les suites du festival.

Le dispositif est unique en région : un grand auteur ou technicien disponible toute une journée pour décortiquer les inspirations, la fabrication de son cinéma. Une telle offre ouverte à tous est un axe fort de la logique d’un festival qui ne veut pas seulement diffuser, mais aussi former, offrir à son public des rencontres fortes et exceptionnelles.